dimanche 14 février 2016

Le public inattendu

Aller au cinéma, c'est découvrir un film, mais aussi son public !

Dans un cinéma "grand public" situé dans une grande ville, j'ai eu des surprises quant au public qui s'est déplacé - ou pas - pour découvrir les films proposés.


Trop de monde !

Je sais bien que Deadpool était attendu. Mais que ce soit au point de faire la queue en dehors du cinéma juste pour rentrer dans la salle, non !

Parfois, je suis bien contente d'arriver en avance car la salle se remplit trèèèèès vite.

Est-ce que tout le monde se passe le mot ?
Est-ce que tout le monde ne va voir que les mêmes films ?
Si c'est le cas, c'est assez triste car, malgré ce que disent les critiques, il y a tellement de films à découvrir ! Ce serait bien dommage de ne se limiter qu'aux divertissements calibrés américains (que j'aime bien) et à une comédie française (genre que j'aime bien aussi) dans l'année.



Seul au monde...

C'est toujours assez surprenant d'entrer dans une salle de 150 places et d'être seulement cinq personnes - ma copine de ciné et moi inclues - quand le film commence.

Ce n'est pas rendre justice à ces films qui n'ont pas bénéficié d'une couverture médiatique assez significative.

Le plus surprenant, c'est qu'il ne s'agit pas toujours de films dits "d'auteur". La plupart du temps, il s'agit de thrillers de bonne qualité, mais ce n'est plus un genre "à la mode" et j'ai l'impression que de moins en moins de personnes vont se déplacer pour les voir... 
J'ai également vu des comédies que je recommanderais qui n'ont pas été mises en avant par les distributeurs.

En résumé, n'hésitez pas à vous déplacer pour des films qui ne bénéficient pas beaucoup de publicité. Peut-être qu'on se rencontrera au détour d'un siège !



Pas un enfant en vue !

Le meilleur pour la fin : les films d'animation destinés aux enfants et les films tirés de livres jeunesse.

J'ai des souvenirs très précis de Minuscule, Hunger Games, Le Voyage d'Arlo et La 5e Vague.

Une fois entrée dans la salle de cinéma, je n'arrêtais pas de regarder mon ticket pour vérifier que j'étais bien dans la bonne salle. Pourquoi ? Car il n'y avait pas un seul enfant/ado dans la salle !

Concernant Minuscule et Le Voyage d'Arlo, il n'y avait qu'un ou deux enfants. Pas plus. Sinon, le public était plutôt trentenaire et si je n'avais pas entendu le seul couple de parents parler du film que j'allais voir, je pense que je serais sortie de la salle en pensant m'être trompée.

Quant à Hunger Games, je me souviens que public avait dépassé la vingtaine depuis quelques années déjà... Je n'ai pas lu cette saga et je pensais sincèrement qu'il s'agit d'une histoire "très jeunesse".

Enfin, La 5e Vague a été ma plus grosse surprise : il n'y avait que des hommes seuls, des (très) grands ados accompagnés de leur père ou entre potes. Bref, ma mère et moi étions les seules personnes de sexe féminin et je faisais partie des plus jeunes... Sachant que c'est un film adapté d'une saga jeunesse avec une petite romance, je me suis toujours demandée ce qui avait bien pu motiver tous ces garçons... et j'espère qu'ils n'ont pas été trop déçus (je pense surtout pour la scène de la rivière ;) ).



Cher public...

Pour conclure, on ne sait pas toujours à quoi s'attendre dans une salle de cinéma.

Je ne n'ai pas parlé des salles bruyantes ou celles avec des ronfleurs (et oui...) car ce serait plus râler qu'autre chose.

J'aime beaucoup quand je vais voir un film pour enfants et qu'il y en a qui sont complètement immergés dans le film. Ils vivent le film et c'en est touchant.



N'hésitez pas à me faire part de vos expériences avec un public inattendu et si vous avez déjà douté d'être dans la bonne salle !