dimanche 2 août 2015

Autre-Monde // Tome 2 : Malronce

Couverture Autre-Monde, tome 2 : Malronce
Maxime CHATTAM


Résumé :

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout
ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.



x Jeunesse x Fantastique x
x Albin Michel x Novembre 2009 x 407 pages x


Mon avis :


Vous croyiez connaître Autre-Monde ?
Ce deuxième tome nous montre un univers
plus sombre où les créatures
sont moins sympathiques.

Si vous n'avez pas lu l'avis que le tome 1, je disais que le message écolo m'avait un peu irritée. Ce n'est pas le cas dans ce tome !
L'auteur parle maintenant de religion et de politique. Honnêtement, quand c'est sous la forme d'un récit, ça passe mieux que quand ressassé sans arrêt. Merci d'avoir pris en compte ceci M. Chattam.

Je vous parlais aussi de Tobias, ce personnage qui qui a évolué dans le premier tome.
Dans ce tome-ci, il se passe la même chose : du début à la fin, il n'est plus le même. Il gagne en maturité et en responsabilités. C'est un personnage auquel je me suis identifiée et vraiment attachée !

Nous suivons toujours l'Alliance des Trois au travers de cet Autre-Monde qui ne se révèle pas être uniquement habité de Pans pacifiques ou de quelques Cyniks éparpillés...
La découverte de l'organisation des Cyniks ne m'a pas étonnée puisque l'auteur a laissé beaucoup d'indices dans le précédent tome.

Par contre, ma grande surprise concerne la Forêt Aveugle. Quelle imagination ! Là, on se dit qu'Autre-Monde possède son propre écosystème et que l'altération est un processus qui pourrait être expliqué.

Un autre détail que j'ai aimé, c'est que les personnages se demandent - peut-être seulement une fois ou deux dans le tome - si la Tempête a atteint d'autres continents. Au moins, ils sont pragmatiques.


L'auteur nous emmène dans un monde
un peu - ça reste de la Jeunesse ;) - moins manichéen.

C'est donc un très bon deuxième tome.
Certains y ont trouvé des longueurs. Pas moi.

On découvre de nouveaux personnages et
j'ai hâte de lire la suite pour mieux les connaître !



Spoiler : Je n'ai pas aimé que le Raupéroden absorbe Tobias. Mais alors, pas du tout ! 


Quelle altération vous aimeriez développer ?


Musique : I see fire - Ed Sheeran